Femu a Corsica
Marti u 17 di Marzu 2015

Suppression des Questions Orales : intervention de Jean Biancucci

Durant la session du vendredi 13 mars, Femu a Corsica a dénoncé la suppression des Questions Orales depuis maintenant trois sessions consécutives.


Par la voix de Jean Biancucci, Femu a Corsica tenait à dénoncer la suppression des Questions Orales par l'Executif, lors des trois dernières sessions de l'Assemblée de Corse. En effet, les Questions Orales permettent aux groupes politiques de s'exprimer, lors des sessions, sur des sujets importants et ainsi d'interpeller l'Exécutif concernant des problématiques relevant de l'actualité. Ainsi, Femu a Corsica souhaitait manifester son mécontentement au travers de cette intervention en début de session, ce vendredi 13 mars 2015.

Quant au Président de l'Executif, Paul Giacobbi, il interrompit l'intervention accusant Femu a Corsica de parler pour ne rien dire : " Je n’accepte pas les attaques personnelles ! Depuis quelques mois, nous assistons à une vampirisation de la parole par ceux qui ne savent que parler pour ne rien dire ! Nous commençons à en avoir assez que sur le même sujet, on puisse avoir cinq exposés de suite deux heures durant pour ne rien dire, simplement parce qu’on est en campagne électorale !»

 
Femu a Corsica

Cantunale | Assemblea di Corsica | Cantunale 2011 | Assemblea di Corsica : Quistione à bocca | L'eletti | Assemblea di Corsica : Muzione | A lèttera | Elezzione | Attualità | Istituzioni | Législatives 2012 | Présidentielles françaises | Municipales Aiacciu 2015 | TARRITURIALI DI 2015 | U Filu di a Storia | Custruì una sucietà libera | Inizià u Riacquistu Ecunomicu | Elezzione legislative 2017