Femu a Corsica
Sàbatu u 1mu di Maghju 2010

Refondre le cadre institutionnel


Simplifier l’organisation administrative et institutionnelle et faire vivre la démocratie Instituer progressivement la citoyenneté corse • Faire reconnaître les droits du peuple corse • Moderniser et simplifier l’administration territoriale • Évoluer vers une collectivité unique, progressivement dotée des pouvoirs législatifs, réglementaires, financier, fiscal et administratif • Renforcer la démocratie délibérative • Limiter le cumul des mandats et fonctions. La coofficialité de la langue corse Mettre en application le plan de développement (juillet 2007) et du PRDF (partie langue corse) • Créer un Office de la langue corse assurant un rôle d’observatoire et de dynamisation • Généraliser l’ensemble des actes administratifs et de la vie publique • Former les personnels de la CTC. Renforcer nos ressources propres sans augmenter la pression fiscale sur les ménages Renégocier avec l’État les conditions d’application du PEI et notamment l’augmentation du taux de participation de l’État • Entamer les négociations pour donner à la Corse un statut d’autonomie fiscale et financière • Demander le transfert à la CTC du produit de la TVA recouvrée en Corse • Créer une taxe écologique assise sur les flux touristiques • Augmenter la part de TIPP reversée à la Corse. La Corse euro méditerranéenne Organiser une continuité territoriale européenne (Toscane, Ligurie, Sardaigne…) • Créer une eurorégion corsosarde • Renforcer la
Femu a Corsica

Cantunale | Assemblea di Corsica | Cantunale 2011 | Assemblea di Corsica : Quistione à bocca | L'eletti | Assemblea di Corsica : Muzione | A lèttera | Elezzione | Attualità | Istituzioni | Législatives 2012 | Présidentielles françaises | Municipales Aiacciu 2015 | TARRITURIALI DI 2015 | U Filu di a Storia | Custruì una sucietà libera | Inizià u Riacquistu Ecunomicu | Elezzione legislative 2017