Femu a Corsica
Màrcuri u 25 di Sittembre 2013

Nous voulons que la Corse soit inscrite de façon particulière dans la Constitution française

Nadine Nivaggioni au micro d'Alta Frequenza précise la position de Femu a Corsica sur les enjeux des débats sur la réforme institutionnelle


Nous voulons que la Corse soit inscrite de façon particulière dans la Constitution française
Après une rentrée politique qui a démontré la force de l'adhésion populaire autour de notre groupe, la session de l'Assemblée de Corse qui s'ouvre jeudi 26 septembre revêt une importance particulière. L'ensemble des avancées obtenues sur des sujets tels que la coofficialité de la langue corse, le statut fiscal dérogatoire, ou encore le statut de résident ne trouveront d'ancrage définitif que dans une véritable inscription particulière de la Corse dans la Constitution française. Pour Femu a Corsica, ce projet de réforme doit marquer un moment fort dans l'avancée de la Corse vers la maîtrise de son développement.  
 
Retrouvez ici l'intervention de Nadine Nivaggioni
Femu a Corsica


Dans la même rubrique :
< >

Dumenica u 15 d'Utrovi 2017 - 20:00 Femu a Corsica hè natu

Venari u 15 di Sittembre 2017 - 20:00 ARRESTATION DE FRANCK PAOLI

Màrcuri u 30 d'Aostu 2017 - 14:17 SCRIZZIONE A FEMU A CORSICA

Cantunale | Assemblea di Corsica | Cantunale 2011 | Assemblea di Corsica : Quistione à bocca | L'eletti | Assemblea di Corsica : Muzione | A lèttera | Elezzione | Attualità | Istituzioni | Législatives 2012 | Présidentielles françaises | Municipales Aiacciu 2015 | TARRITURIALI DI 2015 | U Filu di a Storia | Custruì una sucietà libera | Inizià u Riacquistu Ecunomicu | Elezzione legislative 2017