Femu a Corsica
Ghjovi u 16 d'Aprile 2015

Motion : conditions de formation des accompagnateurs et guides en moyenne montagne


Motion : conditions de formation des accompagnateurs et guides en moyenne montagne
Considérant l’importance des Accompagnateurs en  moyenne montagne comme acteurs du monde rural en Corse,
 
Considérant que l’accompagnement des groupes par des professionnels locaux (Accompagnateurs en moyenne montagne et Guides) représente un CA annuel estimé à plus d’1 Million d’€, que les AMM sont des professionnels le plus souvent installés dans l’intérieur de l’île, et que cette activité représente pour certains un revenu principal, pour d’autres un revenu complémentaire important à l’agriculture ou l’accueil,
 
Considérant les orientations prises par le Plan Montagne et le Schéma touristique dans le PADDUC en matière de valorisation des activités sportives de la montagne
 
Considérant la délibération n°13/175 AC de notre Assemblée reconnaissant la nécessité de travailler sur la spécificité des conditions d’accompagnement en Corse,
 
Considérant l’Arrêté ministériel du 25 septembre 2014 portant création d’un Diplôme d’Etat de niveau 3 pour les accompagnateurs en montagne se substituant à la formation précédente de type Brevet d’Etat en la revalorisant,
 
Considérant que la totalité de la formation était jusqu’à présent organisée localement,
 
Considérant que la quantité et la qualité des modules de formation suivant le probatoire ont augmenté et sont, pour la plupart, centralisés dans le Jura sous forme discontinue sur une durée de deux ans.
 
Considérant notamment que les épreuves probatoires très sélectives se dérouleront sur le continent, tout comme la préformation d’une durée de quatre mois  indispensable à la réussite  à ces épreuves, ainsi que  l’essentiel des modules de formation,
 
Considérant que ces nouvelles dispositions poseront un sérieux problème financier aux jeunes qui souhaitent s’engager dans cette voie,
 
Considérant le risque réel de fragilisation de ce secteur en plein développement et indispensable à l’avenir de l’intérieur de l’île,
 
Considérant que des formations à l’examen probatoire existent dans de nombreuses régions de France, avec une prise en charge financière (formation/rémunération),
 
Considérant les compétences de l’Assemblée de Corse pour la formation professionnelle,
 
L’ASSEMBLEE DE CORSE
 
DEMANDE qu’un module annuel de formation spécifique préparatoire à l’examen probatoire du Diplôme d’Etat d’Alpinisme-Accompagnateur soit au plus vite mis en place en Corse,
 
DEMANDE que des discussions soient ouvertes avec la Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale pour étudier la possibilité d’organiser localement une session annuelle d’examen probatoire ainsi que le déroulement en Corse de certaines unités de formation de ce nouveau cursus.
 
DEMANDE la réactivation de la Commission créée par le Service des sports et de la jeunesse de la CTC suite à la délibération n°13/175 AC de notre Assemblée portant sur l’environnement spécifique relatif aux groupes accompagnés par des professionnels ; de façon à définir, en collaboration avec les différents acteurs des sports de pleine nature, les champs de compétences et zones d’exercice qui leur seront dévolus dans le cadre du Plan montagne du PADUCC .
 
DEMANDE qu’en attendant des dispositions spécifiques la Collectivité territoriale prenne en charge au cas par cas la formation nécessaire et les frais de déplacements relatifs au passage de l’examen probatoire à Prémanon (Jura),
 
MANDATE le Conseil pour mettre en place ces dispositions. 
Femu a Corsica

Cantunale | Assemblea di Corsica | Cantunale 2011 | Assemblea di Corsica : Quistione à bocca | L'eletti | Assemblea di Corsica : Muzione | A lèttera | Elezzione | Attualità | Istituzioni | Législatives 2012 | Présidentielles françaises | Municipales Aiacciu 2015 | TARRITURIALI DI 2015 | U Filu di a Storia | Custruì una sucietà libera | Inizià u Riacquistu Ecunomicu | Elezzione legislative 2017