Femu a Corsica
Ghjovi u 3 di Dicembre 2015

LA QUESTION DE LA FORMATION : réponse de FEMU A CORSICA à la COPAREF


LA QUESTION DE LA FORMATION : réponse de FEMU A CORSICA à la COPAREF
Monsieur le Président,
 
Vingt deux mille cinq cents demandeurs d’emplois dont 16% de jeunes, le plus fort taux de jeunes sortis du système scolaire sans diplôme : incontestablement la formation professionnelle doit être repensée et remise au cœur du modèle sociétal que nous voulons pour le peuple corse.
 
Le secteur de la formation professionnelle a été particulièrement malmené lors de cette mandature (retard sur les appels à projet notamment, absence de pilotage), alors qu’il est une des clés pour fonder une Corse prospère et dynamique. Il nous semble fondamental de provoquer au plus vite une vaste concertation (Assises) réunissant l’ensemble des professionnels concernés (structurées privées de formation, structures publiques, Université de Corse, ainsi que les organismes de financement des formations du secteur privé …) afin de proposer des actions concrètes qui soient pertinentes et en rapport direct avec les besoins de la population, les orientations économiques que nous souhaitons impulser et le contexte international dans lequel nous nous inscrirons résolument.
 
Comme vous le savez certainement, notre groupe compte, en son sein, des personnalités diverses qui ont des compétences dans tous les champs de l’économie, et plus spécifiquement dans le domaine de la formation. Nous avons ainsi, été particulièrement sensibles au document que vous nous avez fait parvenir et nous l’avons étudié avec beaucoup d'attention et d’intérêt.
Les constats que vous faites sont justes et de nombreux points que vous soulevez ont déjà été, pour nous, des bases de réflexion. Certaines de vos propositions sont des pistes de travail que nous avons déjà validées (regrouper et renforcer dans une même direction les services en charge de l’orientation et de la formation, des lycées, de l’apprentissage et de l’enseignement supérieur, simplification et clarification des procédures, mise en synergie des différents acteurs, désignation d’un élu réellement en charge la formation professionnelle, l’enseignement supérieur et la recherche …) et inscrites dans notre programme. Nous les mettrons évidemment en œuvre si nous accédons aux responsabilités.
 
De plus, nous sommes persuadés qu’un schéma régional de formation, aussi qualitatif et quantitatif soit-il, n'a de sens que s'il s'appuie sur une réflexion concertée permettant de le lier à un choix de développement durable du territoire.
 
L’adéquation entre les besoins locaux des entreprises et les programmes mis en œuvre est insuffisante, avec des manques d’un côté et parfois des formations sans avenir de l’autre. Après une phase de concertation, nous mettrons en œuvre dans chaque secteur d'activités les actions destinées à favoriser l’accès et le retour au travail des salariés motivés et à renforcer les compétences par la formation continue.
 
Nous porterons également une attention particulière à la formation des formateurs, acteurs essentiels du dispositif.
 
Nous mobiliserons les moyens nécessaires - qui ont été très insuffisants et surtout sans vision d’ensemble au cours des 5 dernières années - pour que tous nos actifs et notamment notre jeunesse, puissent s'investir dans des projets de formation initiale et continue cohérents.
 
Nous affirmons que la Corse est en capacité de devenir un laboratoire d'innovation dans les champs de l'environnement, de la technologie de pointe, de la recherche et de la santé. Il est évident que notre projet s'ancrera autour de la valorisation de nos atouts, de la mer à la montagne et ce tout au long de l’année.
 
Vous l’avez compris, nous prendrons ce dossier à bras le corps, tant il est capital.
 
Faire de la jeunesse et de la formation les ferments de la cohésion c’est à cela que nous aspirons et c’est cela que nous construirons ensemble.
 
Certain que vous serez des interlocuteurs attentifs, soyez assuré, Monsieur le Président, de mes plus amicales salutations.
Femu a Corsica


Dans la même rubrique :
< >

Màrcuri u 16 di Dicembre 2015 - 12:09 COMMUNIQUE PÈ A CORSICA

Màrcuri u 9 di Dicembre 2015 - 09:50 Presentazione di a lista « Pè a Corsica »

Cantunale | Assemblea di Corsica | Cantunale 2011 | Assemblea di Corsica : Quistione à bocca | L'eletti | Assemblea di Corsica : Muzione | A lèttera | Elezzione | Attualità | Istituzioni | Législatives 2012 | Présidentielles françaises | Municipales Aiacciu 2015 | TARRITURIALI DI 2015 | U Filu di a Storia | Custruì una sucietà libera | Inizià u Riacquistu Ecunomicu | Elezzione legislative 2017