Femu a Corsica
Marti u 21 d'Utrovi 2014

Elections municipales d'Aiacciu 2014 : conférence de presse de Femu a Corsica du 21 octobre 2014

Réaction aux déclarations de Monsieur Laurent Marcangeli


 
Nous rappelons que depuis les dernières élections municipales nous nous sommes abstenus de communiquer par voie de conférence de presse préférant attendre l’issue des procédures en cours et notamment la décision du Tribunal Administratif de Bastia
 
De plus nous précisons que nous n’avons jamais visé personne concernant la sincérité du dernier scrutin car nous ne disposons d’aucun élément qui serait de nature à étayer de telles accusations.
 
Néanmoins, les dernières prises de positions du maire d’Aiacciu nous contraignent à sortir de notre réserve.
 
Nous sommes ici ce jour pour manifester notre indignation à la suite des propos tendancieux tenus par Monsieur Laurent Marcangelli au sujet de certaines procurations.
 
Au-delà de la manœuvre grossière qui vise à vouloir faire supporter par d’autres les manœuvres frauduleuses mises en exergue par le rapporteur public, il s’agit là d’une insupportable attaque qui est portée contre le mouvement national.
 
Nous voulons rappeler que notre combat contre le clientélisme, le népotisme, la distribution de postes et les fraudes en tous genres, combat engagé il y a plus d’une quarantaine d’année, est plus que jamais d’actualité.
 
Lors du dernier scrutin municipal nous avons œuvré en toute transparence et dans le plus profond respect des convictions des électeurs.
 
Notre mandat était clair, nous l’avons mené jusqu’au bout avec détermination.
Devant le spectacle pitoyable donné aux ajacciens, force est de constater que nous avons eu raison de rester nous même.
 
Le contraste est d’ailleurs saisissant quand l’on compare, 6 mois après, la situation apaisée de Bastia et le climat détestable qui pèse sur Aiacciu.
 
La présence des nationalistes aux responsabilités à Bastia en est probablement une des raisons majeures.
 
Nous voulons réaffirmer publiquement qu’à aucun moment nous n’avons utilisé des méthodes frauduleuses ou immorales lors des dernières élections municipales d’Aiacciu.
 
Nous voulons réaffirmer que nous n’avons jamais conclu d’accord politique qui n’ait l’aval de nos militants. Pour preuve, notre liste était identique aux deux tours de scrutin.
 
Oui, nous considérons que, si cela est démontré, frauder dans de telles conditions constitue une atteinte à la dignité humaine car la fraude prive l’électeur de sa liberté de choix et altère sa liberté de conscience.
 
En tout état de cause, nous verrons bien quelle sera la décision du Tribunal Administratif  de Bastia qui validera ou pas les conclusions du rapporteur public préconisant l’annulation du scrutin.
C’est à ce moment que nous apporterons nos commentaires définitifs et retourneront auprès de nos militants pour envisager les suites politiques à donner à cette situation. 
Femu a Corsica

Cantunale | Assemblea di Corsica | Cantunale 2011 | Assemblea di Corsica : Quistione à bocca | L'eletti | Assemblea di Corsica : Muzione | A lèttera | Elezzione | Attualità | Istituzioni | Législatives 2012 | Présidentielles françaises | Municipales Aiacciu 2015 | TARRITURIALI DI 2015 | U Filu di a Storia | Custruì una sucietà libera | Inizià u Riacquistu Ecunomicu | Elezzione legislative 2017