Femu a Corsica
Marti u 1mu di Dicembre 2015

CUSTRUÌ UNA SUCIETÀ LIBERA


A sapemu bè : cù una Cullettività Territuriale indebbitata,  sti dui  anni à vene ùn basteranu micca per accimà tutti l'ogettivi di u nostru prugramma.  Sta mandatura accurtata ci puderà quantunque permette  di mette in attu e prime misure à prò dI st'isula trascurata, chì pate sempre e cunsequenze di  decine è decine d’anni di gistione  clientelista.  
 
U prugramma di Femu A Corsica presenta pruposte maiò di cortu è di long’andà. Sò quelle di u nostru impegnu è di a nostra  vulintà pulitica di cambià per l'avvene u mudellu ecunomicu è suciale di u nostru paese.   
 

Da fà Nazione in Auropa

 
Bâtir l’autonomie dans le cadre de l’Europe
 
Poser les bases juridiques de l’autonomie 
 
  • Etre consacrés dans la Constitution comme territoire autonome
  • Adopter notre propre législation en matière de développement durable et d’aménagement
  • Adapter la législation française en matière de social, santé et société
  • Adopter les mesures d’application des lois dans tous les autres domaines
  • Acquérir toutes les compétences et les responsabilités fiscales nécessaires à la conduite d’une politique de développement
 
Participer directement à la construction européenne au lieu de la subir 
 
  • Faire reconnaître notre spécificité dans les traités européens notamment à travers la reconnaissance du statut « d’île-montagne » (Traité de Lisbonne - Art 174)
  • Garantir l’application du statut de résident par la transposition des statuts déjà adoptés dans d’autres territoires européens (Cf. le statut des Îles Åland)
  • Transformer l’antenne de la CTC à Bruxelles en véritable Représentation de la Corse, en renforçant ses moyens
  • Etre directement associés à la définition des normes européennes grâce à une présence régulière auprès des organismes et autorités européennes (Comités des régions, Associations des Régions de France, Associations des Régions d’Europe, la CRPM, Conseil Economique Social et Culturel Européen, etc)
  • Encourager l’élaboration de politiques adaptées aux spécificités insulaires et de montagne
  • Œuvrer immédiatement à une intégration méditerranéenne plus forte avec la Toscane, la Sardaigne et la Catalogne d’une part ; relancer Eurimed (Fédération des îles de la Méditerranée) d’autre part, par une coopération transfrontalière et transnationale active (transports aériens et maritimes, tourisme, déchets, langues et culture, médias, universités, recherche et innovation,…)
 
 
En finir avec les administrations déconnectées des réalités sociales et territoriales 
 
  • Supprimer les doublons entre administrations territoriales et d’État
  • Passer d’une administration de guichet à une administration de projet
  • Créer dans toutes les intercommunalités une maison des services publics territoriaux, en repensant la politique de territorialisation prévue par la loi du 22 janvier 2002
 
Femu a Corsica


Dans la même rubrique :
< >

Marti u 1mu di Dicembre 2015 - 11:16 Placer la démocratie au cœur de la société insulaire

Marti u 1mu di Dicembre 2015 - 11:18 Priservà è valurizà a nostra identità cullettiva

Marti u 1mu di Dicembre 2015 - 11:20 Affirmer une stratégie environnementale cohérente

Cantunale | Assemblea di Corsica | Cantunale 2011 | Assemblea di Corsica : Quistione à bocca | L'eletti | Assemblea di Corsica : Muzione | A lèttera | Elezzione | Attualità | Istituzioni | Législatives 2012 | Présidentielles françaises | Municipales Aiacciu 2015 | TARRITURIALI DI 2015 | U Filu di a Storia | Custruì una sucietà libera | Inizià u Riacquistu Ecunomicu | Elezzione legislative 2017