Femu a Corsica
Venari u 25 di Maghju 2012

CHJAMA À A GHJUVENTÙ


CHJAMA À A GHJUVENTÙ
Nous voulons, par ces quelques mots, nous adresser aux jeunes de ce Pays. Vous qui, jeunes femmes et hommes de moins de trente ans, vous inquiétez pour votre avenir : difficulté à trouver un emploi, difficulté à trouver un logement, angoisse face à une société corse qui vit comme Saint-Tropez pendant deux mois d’été, et redevient un désert pendant le reste de l’année.

Le malaise et le mal-être de la jeunesse corse sont confirmés par les chiffres :

- Les indicateurs sociaux sont au rouge : explosion des statistiques de consommation d’alcool et de drogues, taux de suicide chez les jeunes parmi les plus élevés de France, idem pour les taux d’IVG, etc…

- L’intégration économique et sociale fonctionne mal : la Corse est la région où le nombre de jeunes sortant sans diplôme du système éducatif est le plus important, le chômage des jeunes augmente, l’exil reprend ; les repères socio-culturels disparaissent (ou s'amenuisent) et cela accentue le phénomène d'acculturation affaiblissant le lien social et intergénérationnel, indispensable à un mieux vivre ensemble.

Il devient très difficile, voire impossible, pour ceux qui ne sont pas soutenus par leur famille, ou qui n’ont pas d’appuis politiques, d’avoir un travail stable, un logement, et donc d’envisager sereinement l’avenir.

Il n’y a pas de fatalité. Les choses peuvent changer. Et pour les changer, il faut que vous le décidiez.

Nous savons que, bien souvent, la politique ne vous intéresse pas. Un grand nombre d’entre vous pense que les politiques sont tous les mêmes, que les élections et les promesses passent, et que rien ne change jamais vraiment.

Nous sommes pourtant persuadés qu’il ya un chemin d’espoir pour ce pays. C’est la raison et le sens de notre engagement.

Nous ne sommes pas des professionnels de la politique. Nous n’avons pas de place ou de privilèges à défendre. Pas de place ou d’emplois à vous promettre. Pas de logements à distribuer.

Nous voulons simplement, avec toute la force de nos convictions, nous battre pour construire la Corse dont nous rêvons.

Une Corse où on pourra trouver un emploi, sans avoir besoin de supplier tel ou tel élu, tel ou tel petit chef local.

Une Corse où la terre et les logements ne soient pas réservés à ceux qui ont les moyens de les payer à prix d’or.

Une Corse avec un peuple reconnu, fort de son histoire, de sa culture, de sa langue, de son projet, et capable d’intégrer ceux qui souhaitent les partager.

Cette Corse là est possible. Elle est à portée de main.

Elle suppose que nous fassions le choix de rompre avec le système ancien, qui a conduit la Corse à la ruine. Ce système qui, par delà les promesses électorales et les discours de façade contre la violence et pour la démocratie, s’est construit et prospère sur l’absence de démocratie, le chantage à l’emploi, l’incapacité historique à défendre les intérêts de la Corse.

Elle suppose aussi que vous vous engagiez. Par vos discours. Par vos actes. Et aussi par votre vote.

Nous nous présentons aux élections législatives des 10 et 17 juin prochains.

Ce rendez-vous peut être historique : pour la première fois depuis 200 ans, la Corse peut être représentée à Paris  par  des députés nationalistes.

Notre démarche est soutenue par nombre des forces vives de ce pays, toutes générations confondues.

Elle a vocation à rassembler toutes celles et ceux qui veulent une alternative au système.

Les quinze derniers jours de campagne et le premier tour de scrutin, le dimanche 10 juin, seront décisifs.

Rejoignez-nous. Apportez-nous vos idées, vos conseils, votre force.

Aidez-nous à convaincre celles et ceux qui, autour de vous, hésitent encore ou pensent que voter ne sert à rien.

Ensemble, nous pouvons gagner. Ensemble, nous allons gagner.

INSEME, FEMU VINCE A CORSICA !!!
 
Femu a Corsica

Cantunale | Assemblea di Corsica | Cantunale 2011 | Assemblea di Corsica : Quistione à bocca | L'eletti | Assemblea di Corsica : Muzione | A lèttera | Elezzione | Attualità | Istituzioni | Législatives 2012 | Présidentielles françaises | Municipales Aiacciu 2015 | TARRITURIALI DI 2015 | U Filu di a Storia | Custruì una sucietà libera | Inizià u Riacquistu Ecunomicu | Elezzione legislative 2017