Femu a Corsica
Ghjovi u 20 di Dicembre 2012

20 di dicembre 2012 : question orale posée par Jean Biancucci : Les « Sentiers du Patrimoine »


20 di dicembre 2012 : question orale posée par Jean Biancucci : Les « Sentiers du Patrimoine »
"Monsieur le président de l’Office de l Environnement
Monsieur le Président,
 
Dans le cadre du PDRC, l’Assemblée de corse a décidé  la mise en œuvre d’une action concernant les « Sentiers du Patrimoine », dont il faut saluer la pertinence. L’Office de l’Environnement en assure le pilotage.
 
Conçus comme une boucle pédestre d’environ une heure trente sur une thématique liée a l’utilisation traditionnelle de l’espace, « les Sentiers du Patrimoine » amènent le visiteur a découvrir la flore , le petit patrimoine, l’histoire, l’usage des lieux….. : Fontaines, fours à pain, abris, enclos, murs et terrasses, aires de charbonniers, monuments préhistoriques…..
 
La lecture de ce paysage est soutenue et aidée par l’installation de panneaux explicatifs comportant des dessins et des textes appelés : « panneaux d’interprétation ». L’ensemble de ces panneaux, le choix de leur emplacement ainsi que les paysages traversés ont pour objet de placer le promeneur dans une ambiance réceptive et mémorielle. Il est bien entendu que ces panneaux seront accompagnés de moyens de communication auditifs et / ou visuels s’appuyant sur les nouvelles technologies ( baladeurs, tablettes numériques….) Ces panneaux comportent de 20 à 30 lignes de texte et sont entièrement rédigés en français, a l’exception de la toponymie, de quelques expressions ou titres mis en guillemets. Force est de constater qu’en dehors de ces éléments, seule la langue française est utilisée pour ces panneaux. Ce qui est jugé déplorable par de nombreux habitants, élus locaux) ou utilisateurs.
 
Il faut remarquer que les sentiers du patrimoine sont empruntés par des locaux ainsi que par des visiteurs extérieurs. Il serait souhaitable dans le cadre du développement de la langue corse, que l’Office de l’Environnement mette en œuvre une signalétique bilingue ( Corse et Français). En effet, il ne faut pas oublier que la langue est le premier vecteur de transmission du patrimoine. A ce niveau l’utilisation de la langue corse est indispensable et renforce d’autant plus le caractère patrimonial des lieux. Au delà des mots il ya le plus souvent une émotion, une mémoire, une histoire.
 
La langue Corse s’est forgée dans ces sentiers, dans ces usages, elle s’est densifiée et chargée de sens au fur et à mesure des évolutions : elle est ici chez elle.
 
Par ailleurs, l’intérêt pédagogique de panneaux écrits en Corse, peut contribuer de manière efficace à l’apprentissage du Corse pour les scolaires. Il s’agit la plupart du temps de musées à ciel ouvert. Pour toutes ces raisons, il serait aberrant de se priver d’un tel support de promotion de la langue. Aussi, Monsieur le Président, en cohérence avec tous les débats tenus sur la langue corse et vos propres souhaits, je vous demande de faire en sorte que la langue corse habite pleinement ces « Sentiers du Patrimoine. »
 
Je vous remercie."
 
Femu a Corsica

Cantunale | Assemblea di Corsica | Cantunale 2011 | Assemblea di Corsica : Quistione à bocca | L'eletti | Assemblea di Corsica : Muzione | A lèttera | Elezzione | Attualità | Istituzioni | Législatives 2012 | Présidentielles françaises | Municipales Aiacciu 2015 | TARRITURIALI DI 2015 | U Filu di a Storia | Custruì una sucietà libera | Inizià u Riacquistu Ecunomicu | Elezzione legislative 2017