Femu A Corsica





CRÉATION DE LA MARQUE DE TERRITOIRE "CORSICA"

Attualità

PIANIFICAZIONE 2020 : l’ancu à fà !

Assemblea di Corsica

Lingua Corsa : dopu avè lettu duie rimarche nant’à ciò chì s’hè passatu in Aiacciu ghjorni scorsi, a mi provu à risponde, micca tantu per spiegà, ma per dì, à l’accorta, u mo parè, chì oramai, s’ellu ùn si face nunda, u tempu ci venerà bellu pocu, à scrive è à campà corsu…   Una per dì chì, voli sì voli nò, stu votu mi si pare un segnu forte di l’impegnu storicu di u muvimentu naziunale, è quì, di a vulintà di l’eletti corsi, à prò di a salvezza di a lingua. Mi  pare propiu utule di fà un passu in daretu, à u scopu di precisà unepochi di punti. Simu stati trenta, quindeci naziunalisti – a medità di i voti à favore -, quattordeci di manca è una, à pena persa à mezu, di diritta… Dimula franca è schietta : puru quelli ch’anu vutatu ùn anu forse micca tutti listessa visione glottopulitica è sucetale à longu andà…    A lingua face Nazione. Dicia à l’ultima sessione chì « a lingua face Nazione », micca per fammi piacè, ma solu per piazzà sta sfida in core à u cantieru d’una nazione muderna. In stu filu, aviamu prupostu a creazione d’un uffiziu di pianificazione linguistica è culturale, per andà più in là, è rende à a nostra lingua vernaculare u so postu è u so pesu in a sucetà. S’è a lingua hè un’ elementu custitutivu di a nazione, à i ghjorni d’oghje, ùn ci pò cunvene u solu fattu di vulella salvà…  In l’altre nazione d’Auropa indiate in sta tappa di riacquistu chì si sò pruviste d’un uffiziu simule, ùn s’hè cunsideratu solu...

Motion : conditions de formation des accompagnateurs et guides en moyenne montagne

Assemblea di Corsica : Muzione

Considérant l’importance des Accompagnateurs en  moyenne montagne comme acteurs du monde rural en Corse,   Considérant que l’accompagnement des groupes par des professionnels locaux (Accompagnateurs en moyenne montagne et Guides) représente un CA annuel estimé à plus d’1 Million d’€, que les AMM sont des professionnels le plus souvent installés dans l’intérieur de l’île, et que cette activité représente pour certains un revenu principal, pour d’autres un revenu complémentaire important à l’agriculture ou l’accueil,   Considérant les orientations prises par le Plan Montagne et le Schéma touristique dans le PADDUC en matière de valorisation des activités sportives de la montagne   Considérant la délibération n°13/175 AC de notre Assemblée reconnaissant la nécessité de travailler sur la spécificité des conditions d’accompagnement en Corse,   Considérant l’Arrêté ministériel du 25 septembre 2014 portant création d’un Diplôme d’Etat de niveau 3 pour les accompagnateurs en montagne se substituant à la formation précédente de type Brevet d’Etat en la revalorisant,   Considérant que la totalité de la formation était jusqu’à présent organisée localement,   Considérant que la quantité et la qualité des modules de formation suivant le probatoire ont augmenté et sont, pour la plupart, centralisés dans le Jura sous forme discontinue sur une durée de deux ans.   Considérant notamment que les épreuves probatoires très sélectives se...

Motion : Situation des guides conférenciers de tourisme exerçant leur profession en Corse

Assemblea di Corsica : Muzione

MOTION DEPOSEE PAR LES GROUPES « CORSICA LIBERA » et « FEMU A CORSICA » Avec plus de trois millions de visiteurs chaque année, l’industrie du tourisme devrait permettre aux Corses de vivre dignement de leur travail sur leur terre. Malheureusement, la seule politique de l’Etat français qui a prévalu depuis le début du tourisme en Corse aura été le « tout tourisme », c’est-à-dire un développement anarchique, sans règle, où chacun fait ce qu’il veut, sans que personne ne se soucie des intérêts collectifs du peuple corse. S’il est trop tard dans beaucoup de domaines, nous pouvons encore rectifier le tir dans certains secteurs et permettre un développement profitable à l’ensemble des Corses. Une part importante de l’industrie touristique est liée au tourisme de groupes. Les lois françaises dans ce domaine ne protègent pas les professionnels corses et, de surcroît, ne sont même pas appliquées. La perte financière qui en découle est importante pour la Corse. Les guides Environ un tiers des autocars circulent avec des guides. Si certains sont diplômés, une grande partie de ces « guides » ne possède pas de carte professionnelle et n’a donc aucun droit d’exercer. Ils sont dans l’illégalité la plus totale. Les lois françaises sont dans ce domaine très mal faites et protègent très peu les guides diplômés et déclarés qui continuent à se former tout au long de leur carrière, à se spécialiser sur différents sites et qui sont donc à même de valoriser notre patrimoine (voir annexe I)...

Question orale : Trasporti maritimi portu di Prupià

Assemblea di Corsica : Quistione à bocca posta

Question Orale posée par Saveriu Luciani : "Petrapola è Puzzichellu"

Assemblea di Corsica : Quistione à bocca posta

O Sgiò Presidente,   U 25 di lugliu di u 2013, a nostra assemblea hà vutatu à l’unanimità una muzione nant’à u termalisimu in Corsica. A deliberazione facia u custattu ch’elle eranu pocu sfruttate,  à l’ingrossu, e surgente termale di l’isula, malgradu u so valore medicale è e virtù di e so terappie. Dumandava sta muzione ch’è no ci impegnimu, da sustene u sviluppu è a strutturazione di l’attività, chì, in stu cuntestu economicu pessimu, puderia creà impieghi è abbuccà in certi lochi a rivitulita di a ruralità corsa. Si trattava infine d’assucià a Cullettività, cù e so agenzie è i so uffizii, à l’Agenzia Regiunale di a Salute (ARS), quessa per riflette è almanaccà qualcosa in u quatru di u famosu PADDUC.     Un’annu è mezu dopu sta deliberazione, à chì ne simu ? L’assai ùn esiste più è u pocu chì ferma hè maladicciosu. Dimu la puru, ci pare più chè foscu u so avvene. Un parleremu quì di  a storia dipoi l’epica rumana, nè menu di vulè più chè pan’ di granu. Fattu si stà quantunque chì, s’ellu si parla solu di l’aspetti patrimuniali – lascemu da cantu u cunventu d’Orezza o u situ di Pontenovu per stamane -, ne simu à circà di salvà omancu e vistighe di ciò chì fù. S’omu piglia per indettu u casu di Puzzichellu, vi dicerete ch’ellu ùn appartene à a CTC, tira avanti è passa… Ch’è vo sappiate chì sin’à u 1943, ci era in l’Aghjone a gara di Puzzichellu.. Vole dì ciò ch’ellu era stu locu per i corsi, ciò ch’ellu era per quelli chì circavanu à...

Motion avec demande d’examen prioritaire : Défense des plages contre l'érosion en Plaine Orientale

Assemblea di Corsica : Muzione

Déposée par : Saveriu Luciani au nom du groupe FEMU A CORSICA Considérant que l’érosion du littoral, du trait de côte et sa gestion constituent, en Plaine Orientale, un enjeu de politique publique, Considérant les actions anthropiques (barrages, digues, prélèvement de sédiments dans les rivières, etc..) qui ont aggravé ledit  phénomène d'érosion; Considérant la responsabilité de l’Etat en matière de gestion et d’entretien du Domaine Public Maritime,   Considérant qu’un tel phénomène représente une réelle menace, que cette érosion ne cesse de s’accélérer au fil du temps, que le trait de côte recule inexorablement et qu’il est désormais urgent d’agir, notamment au regard de la situation critique de certains sites situés sur les communes de Vinzulasca, Moriani, Linguizzetta et Aleria,   Considérant que chaque site est spécifique, au regard de ses caractéristiques morphologiques et géologiques,   Considérant les enjeux multiples, écologiques (écosystèmes menacés, protection des zones humides, de la nappe phréatique, etc.), économiques (activités et emplois directs et indirects générés, 1/3 des nuitées insulaires sur cet espace), patrimoniaux et sociaux liés à  au phénomène d’érosion,   Considérant que le littoral représente l’un des supports privilégiés de la politique touristique en plaine orientale et que le recul stratégique des établissements et enjeux, prôné par certains documents, sur certaines zones, ne saurait être une...
1 2 3 4 5 » ... 49





Ricerca