Ghjurnata d'Arritti "50 anni : tamanta strada" : prisintazione

Attualità

Semu in traccia di priparà a Ghjurnata d’Arritti « 50 anni : tamanta strada ! », almanaccata pà u cinquantèsimu anniversariu di a criazione di u ghjurnale da Max Simeoni, di dicembre 1966. Si tinarà sàbatu u 10 di dicembre 2016, à u teatru di Bastia, u dopu meziornu pà i dibàttiti, è a sera pà una sirata culturale eccezziunale. A sirata culturale hè archestrata da Minicale è Ghjiseppu Turchini. Una squatra di musicanti in giru à Minicale hà da accumpagnà i cantarini chì saranu dispunèvuli par cantà annant’à a scena di u teatru i canti ch’elli sceglieranu inseme, di manera à riprisentà u tema « cinquant’anni, tamanta strada ! ». Ghjiseppu Turchini sarà in scena par dà rìtimu è cuesione à u spittàculu. U dopu meziornu, ci saranu dui dibàttiti, è sta manifestazione hè urganizata cù l’aiutu di l’Allianza Lìbara Auropea. U tema ne sarà u naziunalìsimu corsu, a so Storia ricente ch’Arritti accumpagna dapoi 50 anni, è i scopi à long’andà par l’avvene di a Nazione Corsa in Auropa. Dui dibàttiti si teneranu unu apress’à l’altru in a sala di riunione à u sicondu pianu, da 3 ore à 7 ore è mezu dopu meziornu. Da 3 ore à 5 ore, u primu dibàttitu farà una anàlisi di a strada chì hè stata camminata, i so mumenti gluriosi, è u passu in davanti fattu, ghjustu un annu fà, cù a vittoria à l’alizzione tarrituriale. Ssu primu tema parterà di e testimunianze di parsunalità aurupee chì sò state digià invitate à e nostre ghjurnate d’Arritti. José Bové, diputatu aurupeu, u...  

Dumanda à bocca, posta da Nadine NIVAGGIONI : U batteriu Xyllela fastidiosa : À situazione impeghjurita, misure rinfurzate !

Assemblea di Corsica : Quistione à bocca

Madama a Presidente di l’Uffiziu di l’Ambiente, Sgiò Presidente di l’Esecutivu di Corsica, A situazione tantu temuta, hè accaduta : un casu di u ceppu Pauca nant’à un Polygala hè statu identificatu in Menton, mentre ch’ell’era classificatu, à e prime analisi, Multiplex. A cumbinazione da Multiplex ver di un antru ceppu hè oramai da piglià in contu ; moltu più, chì tutti i casi di xyllela scuperti in Corsica sò Multiplex.  Da u 26 d’aostu di u 2014, avemu dumandatu à u Statu di piglià misure adatte à u risicu maiò di catastroffa sanitaria, ecologica è economica. Vi rammentu chì a xyllela dissuchja l’alivi, ma dinù, a vigna, e lecce, i quarci, l’amanduli, l’agrumi, u furaghju, e piante urtulane é di urnamentu. Mette in periculu l’equilibriu sanu sanu di i nostri ecosistemi isulani. Cù a calata di a mubilisazione pupulare, e misure di u Statu sò state allenate :   - E dirugazione à l’arrestatu di u 2015 nantu à l’impurtazione di e piante é di l’arburi sò cresciutie in veru : 171 dirugazione per vegetali specificati in lu 2015 è 687 in lu 2016 ; per i pianti d’alivi: 1403 in lu 2015 é 5921 in lu 2016. Mentre chì l’oleicultori corsi hanu organizatu a so propria pruduzione d’alivi. - I cuntroli à i porti é à l’aeroporti sò di più in più scarsi é custosi secondu u Statu. - A cumunicazione, ne si sente, ne si leghje. - E riunione misinche in Prefettura, sò piantate.   E proposte fatte da u Statu à l’ultimu CROPSAV c’impenseriscenu...  

Dumanda à bocca, posta da Paul-André COLOMBANI : Coefficient Géographique d’Insularité

Assemblea di Corsica : Quistione à bocca

(Question portée par l'ensemble des élus de la majorité territoriale membres de la commission de Santé) Depuis plusieurs semaines, de nombreux problèmes de santé viennent faire la une de l'actualité. Les élus de la majorité territoriale membres de la Commission de Santé sont particulièrement mobilisés sur l’ensemble des problématiques insulaires. Sans être exhaustif, on peut citer quelques situations délicates pour les personnels ou usagers de santé en Corse. A l'hôpital de Bunifaziu, un conflit social est né à cause du non remplacement du personnel et de l'accumulation des heures supplémentaires. Il aura fallu toute la détermination du STC afin d'obtenir la création de plusieurs postes de soignants. La semaine passée, l'hôpital de Castellucio a vu sa direction et ses services administratifs bloqués par un personnel épuisé par les suppressions de postes et par les réductions budgétaires. Ces réductions budgétaires mettent à mal le secteur de la santé mentale, parent pauvre de l'hôpital. Le territoire de la plaine orientale avec son bassin de vie de 25000 habitants l'hiver est le seul territoire à ne pas disposer d'un hôpital local. Un collectif de santé rassemblant des élus de toutes tendances confondues, des professionnels de santé et habitants de la région revendique outre la création d'un hôpital local : - le renforcement des moyens du SMUR, - la prorogation des autorisations du centre de réadaptation fonctionnelle, - l'implantation d'une IRM et d'une...  

Muzione di Jean BIANCUCCI : PEI

Assemblea di Corsica : Muzione

CONSIDERANT l’article 30 de la loi n°2015-991 du 7 août 2015, dite loi « NOTRe », prorogeant de deux ans la date limite de mise en œuvre du PEI, CONSIDERANT un taux d’intervention moyen de l’ETAT au 31 juillet 2016 de 58.12%, CONSIDERANT que les opérations programmées représentent 76% du montant prévu par la convention cadre, et que 57% de ces opérations ont été réalisées (soit 836 Millions d’euros), CONSIDERANT donc un reste potentiel à réaliser de 1104 Millions d’euros si le taux d’intervention moyen de l’Etat ne varie pas, CONSIDERANT le contexte budgétaire local et les contraintes qui pèsent sur la Collectivité Territoriale de Corse, dont le montant programmé des opérations sous maitrise d’ouvrage s’élève à 642 Millions d’euros (soit 43.53% du montant total programmé), CONSIDERANT la volonté de l’Assemblée de Corse de respecter l’objectif principal et initial du PEI, c’est-à-dire la mise en œuvre d’un Programme EXCEPTIONNEL d’investissement pour « aider la Corse à surmonter les handicaps naturels que constituent son relief et son insularité, et pour résorber son déficit en équipements et services collectifs ». (Cf. loi du 22 janvier 2002), CONSIDERANT l’important retard de la Corse en matière d’infrastructures routières, CONSIDERANT l’adoption, le 18 octobre 2016, par l’Assemblée nationale, du projet de loi de « modernisation, de développement et de protection des territoires de montagne », et la reconnaissance à l’article 3bis de la Corse en tant que «...  
1 2 3 4 5 » ... 82





Scrizzione à a newsletter