Femu A Corsica




Un ghjornu, un elettu : Hyacinthe VANNI

Cunsiglieri Territuriali

Conseiller Territorial, 15ème sur la liste Pè a Corsica aux Territoriales de 2015. Vice-président de l’Assemblée de Corse et Président des Chemins de Fer de la Corse, Chargé de mission Responsable des Services Techniques à la Mairie de Bastia, Hyacinthe Vanni est un travailleur infatigable. L’énergie qu’il déploie au quotidien est proportionnelle à sa volonté d’être à la hauteur de ses responsabilités. Sans conteste homme de conviction, “paisanu” comme il se caractérise, il entre en politique avec la ferme intention de contribuer au développement du rural, objectif devenu depuis, son cheval de bataille. Conseiller Municipal à 18 ans puis Maire de son village Bisinchi, deux années durant, Hyacinthe se révèle très tôt, un homme engagé. Autodidacte, fort d’un caractère trempé et contestataire, il fonde avec 3 de ses collègues et amis une section du STC au sein du Département qu’il intégre en 1997. Section qui compte aujourd’hui pas moins de 600 adhérents, ce dont il n’est pas peu fier ! Militante d’Inseme per a Corsica, candidatu à e cantunale di Castifau-Merusaglia in 2011, Ghjacintu crede in un ideale è tende à realizallu. Omu determinatu, impegnatu è ghjustu. Di sicuru sò qualità chì l’hanu purtatu annantu à i sedi di l’Assemblea di Corsica dipoi u 2010. A so divuzione à a Corsica ghjè per ellu un duvere, è ùn si pò micca sbagliassi, a so andatura hè quella di a Nazione. Innamuratu di libertà, naziunalistu in l’intimu, ghjè u stintu chì u porta à Ghjacintu à asgisce è...  

Un ghjornu, un elettu : Lauda GUIDICELLI

Cunsiglieri Territuriali

Conseillère Territoriale, 28ème sur la liste Pè a Corsica aux Territoriales de 2015. Soucieuse de participer à la construction de son pays avec l’idée de prouver à la jeunesse, que la politique n’est pas seulement réservée à une élite, Lauda représente cette nouvelle génération ouverte et inspirée par le monde moderne. A 31 ans, Lauda est la plus jeune élue de l’Assemblée de Corse. Dynamique et très impliquée dans la société civile, elle se sent particulièrement concernée par la chose politique. Fortement imprégnée par les idées nationalistes elle se rapproche dès 2008 du Collectif Inseme per Bastia en participant activement à la campagne municipale puis en soutenant celle des Territoriales de 2010. Militante active, elle présentera naturellement sa candidature pour les Territoriales de 2014. Psychologue clinicienne de profession, Lauda est une jeune femme très active au sein du monde associatif. Secrétaire de l’ Associu Mantinum dont l’objet est à visée caritative, Lauda est une cheville ouvrière de l’organisation de la Spassighjata di Bastia. Porte-parole du Collectif des victimes de la catastrophe de Furiani du 05 Mai 1992, elle milite notamment pour que le 05 mai soit décrété par la Fédération Française de Football, comme un jour exempt de rencontre. A nuzione di spartera hè impurtantissima per Lauda. U donu di sè, a fratellanza è l’aiutu sò affare serie per ella, è ogni manifestazione hè l’uccasione di participà. Donna di caratteru, ùn sturzula micca à difende e...  

Un ghjornu, un elettu : Paul-André COLOMBANI

Cunsiglieri Territuriali

Conseiller Territorial, 31ème sur la liste Pè a Corsica aux territoriales de 2015. Docteur en médecine installé sur la commune de Zonza à Sainte Lucie de Porto-Vecchio, Paul-André Colombani est un homme dévoué à la chose sociale. Très absorbé par son métier, rien ne le prédestinait à entrer en politique. Indigné par les injustices provoquées par le système des castes, il découvre peu à peu les luttes syndicales et les moyens d’actions politiques, sous le regard bienveillant du Dr François Agostini, Vice-président de URPS ML de Corse. Paul-André œuvre à travers l’Observatoire Régional de la Santé (ORS) dont il est le président, à la mise en place d’une politique médicale qui répondrait aux problématiques insulaires liés aux déserts médicaux et au vieillissement de la population. L’objet de la structure étant d’améliorer la qualité des actions éducatives et promotionnelles de la Santé en Corse. Intratu in pulitica in u 2014 per e municipale, Paulu-Andria ha custituitu una lista, sopra à tuttu secondu ellu, per luttà contru à u clanisimu di longu andà stallatu in u so paese. U scopu era di dà una voce à una parte di a sucetà zitta. Ind’è l’Assemblea di Corsica prova à impiegà e so cumpetenze per u più, à studià è intervene nantu à i sughjetti chì toccanu à a precarità è à a salute. Appassiunatu di natura è di lunghe spassighjate, Paulu-Andria hè sopratuttu un omu rivultatu da a miseria di a ghjente ; è s’hè datu cumè scopu di cunstribuisce à mudificà certi scheme sucetali...  

Un ghjornu, un elettu : Vanina BORROMEI

Cunsiglieri Territuriali

Conseillère Territoriale et Vice-présidence de l’Assemblée de Corse, Vanina fait partie des 16 membres du Groupe Femu a Corsica qui occupent les bancs de l’Assemblée de Corse. Vanina était 14ème sur la liste Pè a Corsica. Docteur en Droit public, elle est diplômée de l’Université de Corse où elle y a enseigné durant 10 ans. Spécialisée en droit des Collectivités Territoriales ainsi qu’à la prise en compte de l’insularité dans le droit communautaire, ses connaissances juridiques sont un atout indéniable sur les bancs de la majorité. C’est d’ailleurs à ce titre, qu’elle préside la Commission des Compétences législatives et réglementaires de l’Assemblée de Corse. Depuis toujours intéressée par la chose publique, elle a fait ses premières armes de militante au syndicat étudiant de la CSC à l’université. Dés que sa vie active le lui permis, elle rejoignit naturellement les rangs du PNC avant d’y intégrer le bureau exécutif. Figliola di cummerciante, l’uccasione di assicurà a gestione di cummerci s’hè prisentata prestu. E oghje sparte u so tempu trà l’affari immubiliari di Corti è l’ustella in Bastia “Hôtel des Gourverneurs” Di castagniccia, campa dipoi i so studii, in Corti, è hè agisce in favore di a campagna impegnandusi in a lotta contru à disertifiazione di i paesi. Mamma d’un bambinu di 3 anni, Vanina hè qualchissia di vienna è stà discreta annantu à so vita persunale. Quantunque si pò dì chè ciò chì li piace per u più, sò mumenti trà amichi. Piglià un caffè à u sole è...  

Un ghjornu, un elettu : Guy ARMANET

Cunsiglieri Territuriali

Après des études de droit à l’université de Corse, il entame sa carrière chez Rothmans International, où il gravira les échelons pendant près de 20 ans jusqu’au poste de Directeur des ventes, en partageant son activité entre Corse et continent. En 2007, à l’issue d’une fusion réussie avec le groupe British American Tobacco il lui est proposé d’intégrer le comité de direction basé à Paris. Mais ne pouvant se résoudre à quitter la Corse, ce fils de commerçant Bastiais choisi de mettre un terme à sa carrière pour s’investir pleinement en Corse. Que ce soit en qualité de chef d’entreprise ou au travers de ses mandats politiques et syndicaux, il s’investit pleinement au service de l’intérêt général. Il est notamment Maire de Santa Maria Di Lota, son village natal, depuis 2008. Si caratteriseghja Guidu piuttostu cumè un’omu di manca prugressista. Ma quandu l’uccasione di travaglià à l’interessu generale di a Corsica si prisentava in 2015, a scelta di core si facia. E incù l’accunsentu di u so Cunsigliu Municipale facia a campagna per e Territuriale. Si pò dì chì Guidu hè un’omu impegnatu à u serviziu di l’altri. Ciò chì ghjè impurtante per ellu, hè u travagliu è u sviluppu persunale ch’omu ne esce. E ùn ci hè nisunu azardu, s’ellu hè presidente di a Scola di a Siconda Furtuna in Bastia. Ind’è l’Assemblea di Corsica e so cumpetenze e mettenu sopra à tuttu in pratica à traversu cummissione sputiche cumè quelle amministrative è finanziare. Appassiunatu di natura, hè...  

Un ghjornu, un elettu : Marie-Hélène CASANOVA-SERVAS

Cunsiglieri Territuriali

Marie-Hélène Casanova-Servas fait partie des 16 membres du Groupe Femu a Corsica qui siègent à l’Assemblée de Corse. Elle figurait au 20ème rang sur la liste Pè a Corsica. Baignée depuis son enfance dans la politique, avec un père Maire de sa commune durant quelques années, elle a pris très tôt la mesure de l’intérêt collectif. D’une famille de commerçants, Conseillère Municipale de Sarrola-Carcopino et avocate de profession, spécialisée à la fois dans le droit pénal et le droit de la famille, elle ne peut qu’être parfaitement consciente des dérives et injustices de notre société. Il ne fait d’ailleurs aucun doute dans son esprit que la Corse est otage et que seul un changement radical de modèle économique et social pourrait venir à bout du marasme dans lequel notre île est plongée depuis tant d’années. Pigliava decisione di purtassi candidata à e Territuriale de 2015 per cuntribuisce à a custruzione di u so paese. Oghje mette e so cumpetenze amministrative è ghjuridiche à u serviziu di u Gruppu Femu a Corsica à l’Assemblea. Di natura generosa soffre di i strazii di a ghjente, è per ella ghjè necessità di dalli aiutu è rende serviziu. U tempu datu à occupassi di l’altri a suddisfalla sana, è in fine, trà l’impegnu per u so paese è l’impegnu per a ghjente, ùn ferma guasgi nunda per passione, al dilà di ballà di tempu in tempu. Tandu un mumentu passatu in famiglia, trà amichi accantu à u caminu basta à rinfurzzala, secondu ella. L’altri... què, ghjè l’andatura di...  

Un ghjornu, un elettu : Marcellu CESARI

Cunsiglieri Territuriali

Conseiller Territorial, 27ème sur la liste Pè a Corsica aux territoriales de 2015. Marcel Cesari est élu pour la première fois en 1987 à Riventosa. Conseiller Municipal il est délégué aux affaires scolaires et porte avec ses amies enseignantes Marilène et Pasqualina, le projet d’ouverture d’une école pilote. En 1990, le succès est au rendez-vous, et une des deux premières écoles bilingues de Corse voit le jour. Maire de Riventosa depuis 2008, son implication en politique remonte aux années 70. Il prend conscience de l’impérieuse nécessité pour le peuple corse de réhabiliter son économie. Avec le sentiment d’un peuple qui se meurt, et alors marqué par le discours d’Edmond Simeoni lors du rassemblement de l’ARC à Corte en 75, Marcel n’aura plus de cesse que de militer pour son pays. Cuscente chì u riacquistu ecunomicu di l’isula hè di rispunsabilità d’ognunu, Marcellu stalla in 1977 un’allevu pecurinu chì viaghja sempre. Incù a vulintà forte d’impegnasi, fà nasce in 1980 a Cunsulta di i Cumitati Naziunalisti (CCN) per appughjà i contra puteri, è entre attempu in u Sindicatu Corsu di l’Agricultura (SCA). Attore instanchevule di u pasturalismu, ha travagliatu assai per mese in piazza u Schema di selezione di a pecura corsa sin’à a ricunniscenza di a razza. A u principiu di a Fiera di u Casgiu et di l’Associu Casgiu Casanu, si pò dì chì Marcellu hè un militante di prima trinca ! Oghje purtandu a filofia d’un’agricultura corsa incù Via Campagnola, ghjè per ellu un’onore...  

Un ghjornu, un elettu : Anne-Laure SANTUCCI

Cunsiglieri Territuriali

Un ghjornu, un elettu : Juliette PONZEVERA

Cunsiglieri Territuriali

Un ghjornu, un elettu : Mattea CASALTA

Cunsiglieri Territuriali

1 2 3 4 5 » ... 42





Scrizzione à a newsletter